iso500

Présentation

Cet appareil permet la réalisation de bilans et de suivis qualitatifs et quantitatifs pouvant mettre en évidence des déséquilibres musculaires entre droite/gauche, agonistes/antagonistes et entre modes de contractions concentriques/excentriques (déséquilibres source de très nombreuses pathologies) pour les articulations de cheville, genou, coude, poignet et épaule.

C’est forts de notre expérience dans le domaine du sport de haut niveau et riches d’une utilisation de l’isocinétisme depuis 3 ans au CREPS et 3 ans au cabinet que nous nous tenons à votre disposition pour tout bilan que vous voudriez réaliser ainsi que pour toute rééducation que vous voudriez mettre en place.

 

 

 

iso2500

L’isocinestime en évaluation

Les principaux objectifs de l’évaluation isocinétique sont :

  • évaluation de la force musculaire (pics de force maximale)
  • évaluation des ratios agonistes/antagonistes et mixtes
  • évaluation en comparant côté sain / côté lésé
  • évaluation de potentiel de fatigabilité musculaire
  • évaluation de l’efficacité du traitement médical ou chirurgical
  • évaluation de l’avancée sur un programme de renforcement musculaire

 

 

 

iso3500

L’isocinestime en rééducation

Il en découle la mise en place de programmes de renforcements musculaires spécifiques :

  • à visée préventive, notamment pour les conflits sous acromiaux, les dyskinésies scapulothoraciques, les luxations et entorses récidivantes, les syndrômes rotuliens, les lésions musculotendineuses…
  • à visée curative post chirurgicale (ligamentoplasties, réinsertions tendineuses…) et post traumatiques (genoux, épaules, chevilles, poignets…)

L’avantage de l’isocinétisme est que l’on peut cibler les exercices et travailler au choix :

  • la force
  • la vitesse d’exécution du mouvement
  • l’endurance
  • la résistance de force
  • la coordination
  • la force explosive

L’autre avantage est que l’on peut planifier de manière rigoureuse les temps de repos, le nombre de séries, la vitesse, les modes de contraction, la course angulaire, sur une séance et sur un cycle de travail (3 à 5 semaines).

L’inconvénient de l’isocinétisme est le caractère analytique des mouvements. C’est pour cela que l’on complète la rééducation par des exercices spécifiques pour transformer cette force en force fonctionnelle en intégrant l’isocinétisme dans un programme de ré-athlétisation.

 

Pour en savoir plus…

http://www.elitemedicale.fr/media/documentations/Easytech/isocinetisme/Isocinetique_easytech_dossier_scientifique.pdf

http://www.generale-de-sante.fr/cers-capbreton/Communication/Publications-medicales/Divers/Isocinetisme

000   001

 

Des exemples de bilans isocinétique

bilan isocinétique 1

bilan isocinétique 2